Plaine Commune, Stains

Plaine Commune : Démocratie 0, complaisance et hypocrisie.

La fin justifie les moyens. Cela pourrait être la devise de notre communauté d’agglomération qui a élu hier son bureau politique.

A la séance qui se tenait dans les sous-sols du Stade de France, et qui a vu la réélection du communiste Patrick BRAOUEZEC à sa tête, le jeu balançait entre compromis et compromission.

Pas de courage politique pour cette assemblée qui s’abstient lourdement lorsque le vote est secret, et se met à genou lorsque le vote est public, à main levée : j’ai été LE SEUL à m’abstenir sur le vote des commissions et les indemnités des élus !!! Pas de comparaison possible avec l’élection à bulletin secret de Monsieur Braouezec par 57 voix sur 72. Quel courage !

Lorsque l’on est élu, on reçoit un mandat des électeurs : le vote à bulletin secret ne devrait donc pas exister. Déni de démocratie à Plaine commune d’autant plus grave que les élus communautaires ne sont pas élus au suffrage universel direct et indépendant.

Dur pour les villes de droite et du centre, d’entrer dans un rapport de force contre la gestion de gauche d’une communauté d’agglomération où la majorité des villes sont tenues par la gauche. Dur pour cette majorité, de faire sans les villes de droite, sans lesquelles Plaine Commune s’affaiblirait.

Seul moment intense de la soirée, le discours du Président du groupe « Centre, Droite Républicaine et Indépendants », toutefois Vice-Président de Plaine Co, Patrice Konieczni, qui a rappelé la large victoire de la droite dans le département, une claque pour le Président Hollande et la majorité du Conseil Général PS de la Seine-Saint-Denis.

A suivre…photo (2)

Publicités
Saint-Denis, Uncategorized

Galette des adhérents UMP de la 2e circonscription sous le signe de l’unité

 

Hier soir se tenait à Pierrefitte la Galette de l’UMP de la 2e circonscription à l’invitation de son délégué Patrick SAUNIER en présence entre autres de Philippe DALLIER, Sénateur-Maire des Pavillons-sous-bois, d’Eric DARRU, Trésorier départemental.

Placée sous le signe de l’unité et avec pour objectif la victoire sur les cantons de Saint-Denis où je suis candidat et de Pierrefitte-Villetaneuse où mon ami Vijay MONANY défendra les couleurs de l’UMP, cette galette fut l’occasion pour les militants de confirmer leur encouragement à leurs candidats.

Le Sénateur Philippe DALLIER et moi-même en avons profité pour rappeler aux militants qu’ils ne devaient pas rougir de leur appartenance à l’UMP étant donnés les réformes, les actions mises en place par le Gouvernement sous l’égide du Président de la République Nicolas SARKOZY : réduction des déficits publics, réactions rapides face à la crise, rénovation urbaine, plans pour l’emploi, Grand Paris, etc…

L’occasion fut également saisie par l’ensemble des intervenants pour renvoyer dos à dos les socialistes, les Verts et les communistes comme responsables de la situation désastreuse des 3 villes de la circonscription et sur l’ensemble du département.