L'Ile de France, Stains

Valérie Pécresse à Stains au lycée Utrillo

30223802_260561914485529_475203974_oJe suis très heureux d’avoir pu accompagner la présidente de la Région en visite ce midi au lycée Maurice Utrillo. Au contact des personnels, élèves et parents, Valérie Pécresse a montré sa détermination pour la réussite des jeunes de Stains et de Pierrefitte.

Ce fut tout d’abord une rencontre riche avec des représentants de lycéens, de professeurs, du personnel régional et de parents d’élèves. Cette réunion se fit à huis clos pour préserver la qualité d’un échange cordial et dans le respect où chacun a pu s’exprimer.

A titre personnel, j’admire la capacité d’écoute de Valérie Pécresse qui n’a écarté aucun sujet et a répondu à chaque question qui lui avait été posée de manière constructive. Femme à poigne elle a su dire non aux réclamations qui n’étaient pas réalisables et femme passionnée par notre territoire, elle s’est montrée ouverte à l’expression des besoins qui permettront aux jeunes Stanois de réussir. Car au final, c’était bien là le sujet : j’ai été heureux de l’entendre défendre le droit à la réussite des élèves du lycée Maurice Utrillo, rappelant à plusieurs reprises les très bons résultats acquis par la témérité des élèves mais également un engagement fort de l’équipe pédagogique.

Cette visite n’était pas une simple visite de courtoisie : la présidente fait d’Utrillo un lycée pilote pour la Région. Les besoins du lycée ont été listés, diverses réflexions sur la sécurisation ont été amorcées et donneront lieu à des aménagements, mais surtout, des travaux très concrets auront lieu dans les prochaines semaines et mois. Certains travaux étaient prévus de longue date du fait de la vétusté du bâtiment, d’autres accéléreront suite à la crise qu’a connu l’établissement. La construction prochaine du lycée de Pierrefitte a été rappelée : attendu pour 2021, il permettra de régler le problème de surpopulation d’Utrillo qui pèse au quotidien. En tant que membre du conseil d’administration du lycée pour la région, je veillerai à ce que cette réunion ait des suites.

Petit bémol toutefois pour la Ville de Stains. On sait que les problèmes de ces derniers jours sont liés à des évènements extérieurs. Or le Maire de Stains, ne pouvant pas être présent en personne, avait mandaté un membre de son cabinet. Mais en plus cette personne, présente dès l’arrivée de la Présidente dans le lycée, a pourtant soudainement disparu au moment où la visite arrivait sur le parvis… Comble de la lâcheté alors que des lycéens avaient évoqué quelques minutes avant leur sentiment d’insécurité dans la rue Jean Durand et qu’il était prévu que l’on aborde sur le fameux parvis la question d’aménagements extérieurs. Il n’aurait peut-être pas été facile de manipuler cet auditoire comme ils le font quotidiennement avec les Stanois.

Publicités
Stains

Des panneaux pour l’église de Stains

Des panneaux ont fleuri en centre-ville cet été mais aucun d’indique la présence de l’église de Stains datant du Moyen-Âge.

CV StainsÀ plusieurs reprises en conseil municipal, j’ai exprimé l’idée de valoriser la présence de l’église Notre-Dame de L’Assomption par la pose de panneaux de signalisation. Lors de mes interventions il m’avait été répondu qu’une étude à Plaine commune était en cours pour une révision de l’ensemble de la signalisation sur le territoire communal. Cette étude m’avait été confirmée lors d’une séance en commission à l’établissement public territorial  auquel je siège.

Sauf que cet été la révision a été opérée et voilà à quoi Stains a eu droit : de petits panneaux en centre-ville dont aucun n’indique la présence de l’église datant de l’époque médiévale et qui faisait la fierté des Stanois.

panneaux

maurice-utrillo-eglise-de-stains-(seine)Cette église datant du 16e siècle, refaite à neuf, fréquentée par une communauté religieuse importante doit être signalée comme élément fort du patrimoine historique et identitaire stanois. Identitaire, car la tradition a fixé la fête patronale de la Ville de Stains aux 15 et 16 août en référence à l’Assomption de la Vierge Marie et à Sainte Gemme auxquelles sont consacrées cette église. Identitaire aussi car elle marque une présence significative dans le paysage peint par Maurice Utrillo.

Je réclame donc toujours la pose de panneaux marrons, couleur de la signalisation des monuments historiques, orientant vers l’église de Stains.