Stains

Tribune au Stains actu : mai 2019

Guignetières et Paradis : Non à la bétonisation

Nouvelle trouvaille de la Municipalité pour nous occuper et se donner une posture combative : le bruit des avions. Pour cela, ils s’opposent au nouveau terminal à Roissy qui pourrait créer 50 000 emplois tout près de Stains.

Depuis 2014, nous avons multiplié les rencontres avec vous. Nous vous avons écoutés dans tous les quartiers, entendu ce qui était pour vous cause de nuisance, ce qui vous donnait envie de partir de cette ville que vous aimez. Jamais les avions n’étaient l’une d’elles. Vous nous avez parlé d’insécurité, d’incivilité, oui ; du bruit des occupations de halls ou au bas des immeubles, des trafics ; des voitures qui, en pleine nuit, sont musique à fond et portes ouvertes, des rodéos motos ; de la saleté dans la ville, de l’installation de camps Roms.

Voilà les vrais combats sur lesquels vous attendez un Maire. Le reste n’est que gesticulation à visée électorale.

IMG_0444Les avions, on s’y fait. Mais les habitants des cités Paradis et Guignetières ne se font pas à l’idée qu’on construise un immeuble à la place de leurs espaces verts, au cœur de leurs cités. C’est la raison pour laquelle, avec mon équipe, j’ai lancé une pétition contre ce projet de Seine-Saint-Denis Habitat. Les Stanois attendaient du Maire beaucoup plus qu’un courrier : qu’il use de son mandat de Conseiller départemental de la majorité PS-PCF-Verts pour ôter cette idée de la tête de son ami et Président du département Stéphane TROUSSEL. Que l’office fasse les travaux sur les bâtiments existants : humidité, jour sous les fenêtres, épaves, etc. Que ce bailleur, le plus important de Stains, cesse de demander aux locataires de mettre la main à la poche pour des travaux. Qu’il sécurise les parties communes, avec des caméras et une présence humaine.

Notre pétition, que je vous invite à signer massivement, est toujours en ligne sur mon site et sur les réseaux sociaux.

Je finirai cette tribune par un vœu d’unité. Nous sommes à un carrefour pour les 3 principales religions avec la fin du Carême et de la Pâque juive, et le début du Ramadan. Toutes 3 ont été frappées par la violence et l’extrémisme récemment. Je leur souhaite la paix dans cette belle liberté de pratiquer (ou non) sa religion.

Contact : 07 85 55 88 96 ou http://www.julienmugerin.fr

Julien MUGERIN

Publicités
Stains

Le bruit vraiment subi par les Stanois

7701891_c06ef7ca-514b-11e8-9e3d-a562a1448354-1_1000x625.jpg
Image LeParisien

La majorité municipale veut nous faire condamner le projet de construction d’un nouveau terminal à l’aéroport Charles De Gaulle. A Stains pour tous nous sommes favorables à ce projet qui apportera de l’emploi à proximité des Stanois.

Nous, l’opposition municipale, continuons à refuser la privatisation des aéroports de Paris, la construction d’Europa City, ou encore la construction du CDG express mais Roissy doit être développé pour faire face à la concurrence des grandes capitales européennes, mais aussi pour nos besoins de voyager à tous. Il est important que la région Île-de-France soit dotée d’un véritable hub, qui soit puissant, créateur d’économie, d’emploi et véhiculant une image de modernité. ADP estime qu’il créera 50 000 emplois directs et 225 000 emplois soutenus. Si ce n’est pas nous qui le créons, d’autres villes d’Europe remporteront cette bataille.

Quant aux nuisances sonores liées aux activités aéroportuaires, aucun des habitants que nous rencontrons ne s’en plaint en réalité. Ils sont plus nombreux à être intoxiqués par les incivilités, les mini-motos, les quads, les pétards puissants, les groupes de voitures qui stagnent portes ouvertes et musique criante la nuit au Clos par exemple.

Plutôt que d’aller chercher au loin des nuisances, le Maire devrait s’occuper en priorité de faire cesser les vraies nuisances pour les Stanois. Voilà ce qui empoisonne réellement le quotidien des habitants. Voilà pourquoi ils sont nombreux, même très anciens habitants à vouloir quitter la ville. Personne ne m’a dit  » je veux quitter la ville à cause du bruit des avions ». Personne.

Il est certain que ce combat est plus difficile que contre les grandes sociétés que le Maire a en horreur. Sur cette vraie difficulté, lui et son équipe sont totalement absents.