La Seine-Saint-Denis, Stains

Inauguration du collège Barbara de Stains

Un nouveau collège vient d’être inauguré à Stains.

Fini le collège Maurice Thorez (vieux patron du PCF), bienvenu au collège Barbara (grande chanteuse française).

Actuellement 450 enfants sont scolarisés dans cet établissement construit à toute vitesse en PPP par le Conseil Général du 93.

Pour rappel les PPP ce sont les partenariats public privé qui permettent à la collectivité de gagner de l’argent au départ sans être totalement propriétaire des lieux. A tester à la longue.

Une bonne nouvelle pour les jeunes de Stains contraints jusqu’ici à étudier dans des infrastructures vétustes, datant de 1969, mal entretenu par les majorités de gauche successives.

Si je peux accorder un satisfecit à ce nouveau collège tout en émettant quelques réserves sur la longévité des matériaux utilisés, c’est avec dégoût que je constate le chemin qu’emprunteront les collégiens : le sentier tout juste construit traverse un no-man’s land inquiétant, parsemé de déchets et autres pneus usagers.

Le provisoire n’excuse pas tout : nos enfants doivent être respectés, c’est inadmissible.

Autre aberration la carte scolaire : lorsque dans certaines zones du clos st lazare les enfants sont affectés au collège Joliot-Curie plus lointain, des élèves du Globe sont eux scolarisés à Barbara en limite ouest de Stains. L’académie a ses raisons que la raison ignore.

IMG_2501.JPG

IMG_2496.JPG

IMG_2495.JPG

Publicités
Stains

Un passage souterrain aménagé sous les rails

Extrait du Parisien 93 du 22 avril 2014
LAURA BRUNEAU

Stains, hier après-midi. Le nouveau souterrain, creusé ce week-end, ouvrira au public cet automne. Il passera sous la future tangentielle nord, qui desservira, entre autres, Epinay, Pierrefitte, Dugny, Le Bourget, Bobigny…

LES OUVRIERS ONT PROFITÉ de ce long week-end de Pâques pour creuser un souterrain sous les rails à Stains. Situé au niveau de la rue du Moutier et de la rue du Repos, ce passage réservé aux piétons permettra aux riverains de passer sous les voies de la future tangentielle nord. Samedi, les engins ont commencé à creuser sous la voie. Puis le coffrage de béton a été posé. Les remblais ont été refaits et le ballast remis en place. Tout devrait être terminé cette nuit. Les habitants attendront encore un peu avant de passer par là : la mise en service n’est pas prévue avant octobre.
Les trams-trains iront de Sartrouville à Noisy-le-Sec en trente-cinq minutes

Le nouveau souterrain remplace un passage à niveau, supprimé comme les deux autres passages à niveau de la ville. La tangentielle nord, en chantier depuis 2010, reliera Noisy-le-Sec à Sartrouville (Yvelines) en passant par quatorze gares dont celle de Stains-Cerisaie, sortie de terre pour l’occasion. Elle desservira notamment Epinay, Villetaneuse, Pierrefitte, Stains, Dugny, La Courneuve, Le Bourget, Drancy et Bobigny.
Longue de 28 km, la tangentielle nord permettra de relier en trente-cinq minutes Sartrouville (Yvelines) à Noisy-le-Sec grâce à des trams-trains nouvelle génération, rapides et silencieux. Chaque train pourra transporter jusqu’à 500 passagers. Aux heures de pointe, les trains, tous omnibus, seront espacés de cinq minutes contre dix aux heures creuses. Les trams-trains circuleront sept jours sur sept de cinq heures du matin à minuit.
La nouvelle ligne sera constituée de deux voies ferrées mitoyennes aux voies de la ligne de fret déjà existante, dite « grande ceinture ». Le tronçon central de la ligne, sur 11 km entre Le Bourget et Epinay-sur-Seine, devrait être mis en service en 2017. Les prolongements de la ligne à l’est vers Noisy-le-Sec et à l’ouest vers Sartrouville devraient être prêts à l’horizon 2018.
Laura Bruneau

Plaine Commune, Stains

Plaine Commune : Démocratie 0, complaisance et hypocrisie.

La fin justifie les moyens. Cela pourrait être la devise de notre communauté d’agglomération qui a élu hier son bureau politique.

A la séance qui se tenait dans les sous-sols du Stade de France, et qui a vu la réélection du communiste Patrick BRAOUEZEC à sa tête, le jeu balançait entre compromis et compromission.

Pas de courage politique pour cette assemblée qui s’abstient lourdement lorsque le vote est secret, et se met à genou lorsque le vote est public, à main levée : j’ai été LE SEUL à m’abstenir sur le vote des commissions et les indemnités des élus !!! Pas de comparaison possible avec l’élection à bulletin secret de Monsieur Braouezec par 57 voix sur 72. Quel courage !

Lorsque l’on est élu, on reçoit un mandat des électeurs : le vote à bulletin secret ne devrait donc pas exister. Déni de démocratie à Plaine commune d’autant plus grave que les élus communautaires ne sont pas élus au suffrage universel direct et indépendant.

Dur pour les villes de droite et du centre, d’entrer dans un rapport de force contre la gestion de gauche d’une communauté d’agglomération où la majorité des villes sont tenues par la gauche. Dur pour cette majorité, de faire sans les villes de droite, sans lesquelles Plaine Commune s’affaiblirait.

Seul moment intense de la soirée, le discours du Président du groupe « Centre, Droite Républicaine et Indépendants », toutefois Vice-Président de Plaine Co, Patrice Konieczni, qui a rappelé la large victoire de la droite dans le département, une claque pour le Président Hollande et la majorité du Conseil Général PS de la Seine-Saint-Denis.

A suivre…photo (2)

Stains

Réception au commissariat de Stains

20140115-124115.jpg

A la réception des partenaires de la sécurité publique au commissariat de Stains (2ème de France pour les atteintes aux personnes).

Comme à son habitude, le Maire de Stains ne fait preuve d’aucune conviction pour la sécurité des habitants. Même Michel Fourcade, maire socialiste de Pierrefitte semble s’y intéresser davantage.

Voilà ce qui fera la différence lors des élections : pour les communistes veulent un Maire irresponsable en matière de sécurité, je crois que le Maire peut et doit agir.

J’en profite pour saluer l’arrivée d’une jeune commissaire sur cette circonscription difficile.

Stains

Stains record de France sur les violences aux personnes

Commissariat de Pierrefitte Stains :
2ème commissariat de France en violences crapuleuses
3ème en violence aux personnes.

C’est bien triste mais une fois encore notre ville est mise en lumière dans un classement de l’Express des commissariats où les actes délinquants sont le plus enregistrés. 14,23 actes de violences crapuleuses pour 1000 habitants et 26,6 actes de violences aux personnes pour 1000 habitants.

Ainsi en analysant le tableau de classement on peut mettre en évidence les chiffres suivants :

Ces chiffres choquant révèlent une situation que les Stanois connaissent trop bien et qui méritent une réaction locale.

En tant que Maire, je doterai la Ville de vrais moyens pour lutter contre la délinquance et protéger les personnes.

Saint-Denis

Sarkozy grand absent aux 2 grandes inaugurations de la semaine à Saint-Denis

 

Nicolas SARKOZY était à leur initiative mais il s’est fait voler la vedette à l’occasion des inaugurations des 2 équipements majeurs qui ont eu lieu cette semaine à Saint-Denis : les archives nationales et l’internat d’excellence Jean Lurçat.

En effet c’est lui, à la suite de Jacques CHIRAC, qui a souhaité l’implantation du nouveau site des Archives nationales à Pierrefitte sur Seine à la limite de Saint-Denis et de son pôle universitaire. Un choix courageux de la banlieue pour ce bâtiment qui abrite désormais la mémoire de France.

Idem pour l’internat d’excellence du collège Jean Lurçat qui donnera un maximum de chances de réussite aux meilleurs élèves de nos quartiers populaires. Cette décision phare qui figurait au programme de Nicolas SARKOZY candidat à l’élection présidentielle de 2007 et qui porte déjà ses fruits dans d’autres départements. Toute la gauche locale et départementale et nationale était là pour couper le cordon faisant de grands efforts pour occulter l’instigateur de cet équipement.

La réussite pour tous et le choix de la banlieue, c’est Nicolas SARKOZY, ne l’oublions pas!!

Saint-Denis, Uncategorized

Galette des adhérents UMP de la 2e circonscription sous le signe de l’unité

 

Hier soir se tenait à Pierrefitte la Galette de l’UMP de la 2e circonscription à l’invitation de son délégué Patrick SAUNIER en présence entre autres de Philippe DALLIER, Sénateur-Maire des Pavillons-sous-bois, d’Eric DARRU, Trésorier départemental.

Placée sous le signe de l’unité et avec pour objectif la victoire sur les cantons de Saint-Denis où je suis candidat et de Pierrefitte-Villetaneuse où mon ami Vijay MONANY défendra les couleurs de l’UMP, cette galette fut l’occasion pour les militants de confirmer leur encouragement à leurs candidats.

Le Sénateur Philippe DALLIER et moi-même en avons profité pour rappeler aux militants qu’ils ne devaient pas rougir de leur appartenance à l’UMP étant donnés les réformes, les actions mises en place par le Gouvernement sous l’égide du Président de la République Nicolas SARKOZY : réduction des déficits publics, réactions rapides face à la crise, rénovation urbaine, plans pour l’emploi, Grand Paris, etc…

L’occasion fut également saisie par l’ensemble des intervenants pour renvoyer dos à dos les socialistes, les Verts et les communistes comme responsables de la situation désastreuse des 3 villes de la circonscription et sur l’ensemble du département.