Stains

Tribune du 7 jours à Stains : septembre 2017

IMG_9647Bonne rentrée à tous !

Une nouvelle année scolaire commence et je souhaite le meilleur à chacun.

Pour les plus petits, l’école reprend au rythme de la semaine de 4 jours et c’est une bonne nouvelle pour parents et enfants. Pour les plus grands, il s’agit de nouveaux défis parfois rendus plus difficiles par les problèmes d’affectation. Je félicite le service jeunesse pour avoir accompagné certains d’entre eux dans leurs démarches.

Chers jeunes, je vous encourage à fournir tous les efforts pour votre réussite, à travailler, à ne rien lâcher même quand la route devient difficile. Ne vous fixez aucune limite car être ambitieux n’est pas mauvais en soit, vouloir gagner de l’argent est un bon moteur dès lors que ce n’est pas pour écraser les autres. Par vos victoires rendez vous fiers de vous-mêmes, rendez fiers vos proches, rendez fière votre ville.

Persistez sur cette voie, ne cédez pas à la pression de l’argent facile, plus forte chez nous qu’ailleurs. Résistez aujourd’hui car demain vous n’aurez pas à le regretter. Stains est souvent stigmatisée pour sa jeunesse et cela a assez duré : c’est vous qui ferez la différence, c’est vous qui changerez l’image de notre commune. Notre jeunesse est forte, imaginative, débrouillarde : sans le savoir, elle a tous les atouts attendus dans le milieu du travail.

Nous, élus, avons une grande responsabilité dans l’image que renvoie notre ville : bonne ou mauvaise, elle vous retombe dessus. C’est pour cette raison que le mouvement STAINS POUR TOUS est déterminé à redonner à Stains sa fierté. Non au rafistolage de la mairie effectué cet été, nous avons besoin d’un Hôtel de ville rénové et agrandi. De nouveaux panneaux en ville mais qui n’indiquent pas la présence d’une église datant du Moyen-âge, notre patrimoine historique, ce n’est pas assez. Faisons de la mixité sociale, de la sécurité, du beau, de l’emploi. Rendons Stains belle et à vivre.

Pour notre part, dès le prochain conseil municipal, notre groupe s’attaquera au problème qui défigure nos quartiers pavillonnaires : la division pavillonnaire et les marchands de sommeil. La Loi nous permet désormais d’instaurer un permis de louer. On verra alors le niveau de détermination de la Ville et de Plaine Commune.

Contact : 06 85 55 88 96 Facebook Tweeter  Youtube www.julienmugerin.fr

 

Julien MUGERIN