Stains

Le bilan d’Azzedine Taibi

Stains

Tribune au Stains : décembre 2019

Le combat des extrêmes ? Sans nous !

Loin d’être raciste, l’opposition considère qu’un Stanois est un Stanois, peu importe sa religion, son origine ou son quartier. Il est urgent de parler de l’état de nos écoles, de l’isolement des seniors, logement, insécurité, propreté, argent public, sport, emploi, mixité sociale, etc. Ne vous faites pas voler le débat.

Les extrêmes se servent de vous. Le vrai danger, c’est de vouloir installer un faux débat POUR ou CONTRE les musulmans.Azzédine Taïbi, comme Eric Zemmour, surfent sur les peurs pour tirer un bénéfice personnel.

Zemmour, pour vendre plus de livres fait du musulman un ennemi dans un discours qu’il ne tenait pas, en 2011, sur France 2 ou RTL.

Les travaux et la navette 6 mois avant les élections ne suffisaient pas. M. Taïbi, aux abois face une opposition devenue dangereuse pour lui et ses amis, constamment pris en flagrant délit de mensonges, semant la déception parmi ses soutiens historiques, tente de trouver refuge dans le vote musulman pour sauver son siège. Il s’empresse et multiplie les faux pas : manifester à côté de l’Islam politique et de l’extrême gauche radicale, faire une minute de silence pour l’attaque de la Mosquée de Bayonne, alors qu’il n’y a heureusement pas eu de morts, causant l’incompréhension de tous

Le jeu des extrêmes a toujours été le même : choisir et détourner le débat, se nourrir des peurs pour s’ériger en héroset cibler. Les plus grands dictateurs ont suivi cette méthode. La Justice m’a même donné raison en déboutant M. Taïbi qui se sentait injurié lorsque je l’ai comparé à Staline : cette comparaison était appuyée sur des faits réels.

Julien Mugerin

Stains

Tribune au Stains actu : septembre 2019

Un beau bilan pour détourner l’attention

«L’élan populaire» joue aux héros en multipliant les réunions publiques, les actes de présence, ou les coups de com pour détourner vos regards de ses échecs. Votre ville n’est pas plus sûre, plus propre, plus agréable, vous entendez plus que jamais « ça y est enfin, je quitte Stains ». Nous avons un nouveau tramway, un marché rénové oui mais grâce au financement de la Région. Total qui s’installe à la demande de la Métropole.Une nouvelle médiathèque qui appartient à Plaine Commune, des quartiers renouvelés mais grâce à l’Etat… 

Ce même Etat qui perfuse notre budget – nous sommes la 2èmeville du 93 la plus aidée après Clichy-sous-bois  mais contre lequel le Maire veut faire un recours. Un tel succès qu’il lui aura fallu près d’un an pour que 3 maires (sur 40) l’accompagnent.

Pourtant la semaine dernière, vous avez reçu dans vos boîtes aux lettres un bilan des plus glorieux ! Pourquoi maintenant ? Parce que c’était interdit après le 1er septembre. C’est pour cela que jusqu’au bout, le 31 août, Azzédine Taïbi distribuait ce document sur le marché, au même endroit où l’on distribue les tracts de campagne, confirmant ce que j’écrivais dans la tribune qui m’a été permis d’y écrire.

Le plus scandaleux, c’est que ce bilan dont j’évalue le coût à plus de 10 000€ (je m’en assurerai au prochain conseil municipal), c’est vous qui le payez !

Je préfère finir sur notre jeunesse qui rentre en classe pour percer les nuages ou dont on voit qu’elle s’engage pour le cadre de vie avec le Clean challenge en cours dans plusieurs quartiers. Bonne chance à eux.

Julien Mugerin

Stains

Tribune au Stains actu : février 2019

Construisons ensemble le Stains que vous voulez

Après la pause des fêtes traditionnelles, STAINS POUR TOUS reprend son bâton de pèlerin et retrouve le chemin du combat pour vous convaincre qu’une ville plus belle est possible.

Une nouvelle fois, les événements nous forcent à révéler la tromperie qu’est l’ELAN POPULAIRE : avec la crise des gilets jaunes, Azzédine Taïbi vous entraine sans vergogne dans son élan populiste.

Il est capable de se plaindre d’avoir levé la main en vain durant 20 minutes à Evry-Courcouronnes pour s’adresser à Emmanuel Macron alors qu’il le fait lui-même à son opposition stanoise.

S’il s’était adressé au Président de la République, il aurait certainement fait son autopromotion, comme à son habitude, celle de ses grèves, cahiers de l’égalité ou complaintes contre les soi-disant baisses de dotations dont on sait aujourd’hui qu’elles augmentent d’année en année… Cette comédie qui vous étouffe est destinée à lui donner une stature combative au détriment du service public communal qui est interrompu ou des finances de la ville qui servent à faire de la politique. Cela a assez duré.

Oui, l’Etat doit être plus équitable dans le 93 mais Stains n’est pas la plus à plaindre. Ce qu’on ne vous dit pas, c’est que Stains est une ville sous perfusion de l’Etat : selon Le Parisien avec 635€ par habitant en 2018, c’est la 2ème ville du 93 où la dotation globale de fonctionnement est la plus forte après Clichy-sous-bois (voir le détail sur mon julienmugerin.fr).

Dans 1 an, si vous le voulez, on change de Maire. Avec STAINS POUR TOUS, nous allons vous faire une proposition qui ne sera pas de la politisation à tout-va, de la manipulation, ou du mensonge. Bien plus qu’une force d’opposition, nous sommes une force de construction du Stains que vous attendez.

Pour bâtir un projet qui vous ressemble, j’ai chargé mon équipe de monter un programme avec vous. Vous pouvez les rejoindre en appelant le 07 85 55 88 96 ou apporter vos réflexions en les envoyant par mail à julienmugerin@gmail.com sur les thèmes sécurité, emploi, seniors, associations, propreté, voirie, environnement, etc…

Nous reprenons également nos réunions de quartier : la prochaine aura lieu mercredi 20 février à 19h30 pour le quartier Globe/Lurçat-Boin/Stains Village.

Julien MUGERIN