La Seine-Saint-Denis, Plaine Commune, Stains

Nouveau tract Stains pour tous

Publicités
La Seine-Saint-Denis, Stains

Suppression de la subvention à la crèche Louise Michel de Stains : honte à la gauche

12825435_10207138879005276_1022990552_nLe Maire de Stains et Conseiller départemental était absent lors du vote à Bobigny. Pire, par procuration, il s’est abstenu sur le budget au lieu de monter au créneau et voter contre la suppression de cette subvention vitale pour le fonctionnement de la crèche Louise Michel et les bambins qui la fréquentent.

Lorsque nous lui avions posé la question en conseil municipal lors du vote du budget de la ville, il a soigneusement botté en touche, préférant attaquer frontalement l’opposition.

A croire que notre question était gênante…

 

La Seine-Saint-Denis, Saint-Denis

Grève au Collège Fabien : réponse insipide des Conseillers généraux de gauche de Saint-Denis

Banderole installée aux abords du collège Fabien réclamant un poste supplémentaire

Une aberration lorsque l’on sait que 2 des 3 Conseillers généraux de Saint-Denis sont  en charge des collèges : Mathieu HANOTIN (PS), Vice-Président du Conseil général en charge des collèges et directeur de campagne de Fatima LARONDE (PS-Verts) et Florence HAYE (PC), Présidente de la 5e commission du Conseil général en charge des collèges.

Depuis septembre 2010, les professeurs du collège Fabien de Saint-Denis alertent les élus du Conseil général  sur une situation qui n’a que trop duré. La non-réponse du Vice-Président HANOTIN exaspère des professeurs qui ne demandent qu’un poste supplémentaire.

LE PARISIEN DU 4 MARS

« Le collège Fabien à Saint-Denis est en grève aujourd’hui.

Le personnel proteste contre l’insuffisance du nombre d’agents techniques face à la hausse des demi-pensionnaires.

« Nous avons cette année 100 élèves de plus que l’année dernière à la cantine, soit 300 contre 200, et les effectifs d’agents n’ont pas augmenté, dénonce un professeur. Ils sont tous mobilisés pendant l’heure du déjeuner et n’ont plus le temps de s’occuper du ménage.

Résultat : les classes sont de plus en plus sales. »

Les grévistes réclament l’embauche d’un agent supplémentaire, ce que refuse le conseil général, l’autorité de tutelle.

Une assemblée générale doit se tenir en fin de matinée pour savoir si le mouvement sera reconduit lundi. »