L'Ile de France, La Seine-Saint-Denis, Saint-Denis

Meeting cantonales au Raincy : plus de 600 personnes!!

Hier soir, plus de 600 personnes sont venues soutenir les candidats de la Majorité présidentielle au Raincy en présence de Jean-François COPE, Secrétaire Général de l’UMP, Valérie PECRESSE en tant que leader de l’UMP en Ile de France, Eric RAOULT, Président de l’UMP 93 et l’ensemble des parlementaires et élus du département.

Un soutien qui arrive à point nommé, la semaine précédent le 1er tour pour dénoncer les erreurs, les échecs, les immobilismes du Conseil général. Idem pour la Région. Idem pour la commune de Saint-Denis. Ceux qui suppriment le remboursement de 50% de la carte Imagin’R, qui laisse l’insécurité grimper à Saint-Denis, qui nous laissent voyager dans des transports inhumains, tous, bizarrement sont de Gauche soi-disant sociale.

La vérité et les responsables de l’UMP l’ont rappelé tour à tour hier, c’est que sur le social, la justice, la sécurité, l’emploi, c’est le Gouvernement qui agit!

Alors pour le changement en Seine-Saint-Denis, pour de la justice, pour des élus au plus près des préoccupations des habitants et non partisanes, dimanche, votez pour les candidats de l’UMP et du Nouveau Centre…

Publicités
La Seine-Saint-Denis, Saint-Denis

Grève au Collège Fabien : réponse insipide des Conseillers généraux de gauche de Saint-Denis

Banderole installée aux abords du collège Fabien réclamant un poste supplémentaire

Une aberration lorsque l’on sait que 2 des 3 Conseillers généraux de Saint-Denis sont  en charge des collèges : Mathieu HANOTIN (PS), Vice-Président du Conseil général en charge des collèges et directeur de campagne de Fatima LARONDE (PS-Verts) et Florence HAYE (PC), Présidente de la 5e commission du Conseil général en charge des collèges.

Depuis septembre 2010, les professeurs du collège Fabien de Saint-Denis alertent les élus du Conseil général  sur une situation qui n’a que trop duré. La non-réponse du Vice-Président HANOTIN exaspère des professeurs qui ne demandent qu’un poste supplémentaire.

LE PARISIEN DU 4 MARS

« Le collège Fabien à Saint-Denis est en grève aujourd’hui.

Le personnel proteste contre l’insuffisance du nombre d’agents techniques face à la hausse des demi-pensionnaires.

« Nous avons cette année 100 élèves de plus que l’année dernière à la cantine, soit 300 contre 200, et les effectifs d’agents n’ont pas augmenté, dénonce un professeur. Ils sont tous mobilisés pendant l’heure du déjeuner et n’ont plus le temps de s’occuper du ménage.

Résultat : les classes sont de plus en plus sales. »

Les grévistes réclament l’embauche d’un agent supplémentaire, ce que refuse le conseil général, l’autorité de tutelle.

Une assemblée générale doit se tenir en fin de matinée pour savoir si le mouvement sera reconduit lundi. »

La Seine-Saint-Denis

EMPRUNTS TOXIQUES : COMMUNIQUÉ DE PRESSE D’ERIC RAOULT

Face à la désinformation et à la gesticulation des socialistes, la vérité doit être faite par une commission d’enquête parlementaire pluraliste et objective .

Le dossier des emprunts toxiques donne lieu depuis plusieurs mois à une campagne de désinformation et de gesticulation du Parti Socialiste, notamment en Seine Saint Denis.

Le Président du Conseil Général en fait un argument de campagne cantonale depuis plusieurs mois.

Mais, Monsieur BARTOLONE ne dit pas la vérité :

– il oublie de dire que plusieurs Vice –Présidents Socialistes siégeaient auprès du Président Communiste du Conseil Général ; étaient-ils aveugles ou complices ?

– Monsieur BARTOLONE découvre la mauvaise gestion communiste et en accuse les banques; mais où était-il quand ses alliés communistes se trompaient ainsi, en alourdissant l’endettement des finances départementales.

– Monsieur Bartolone réclame la clarté avant les élections, mais il est aveugle après le scrutin.

– Si les Communistes sont coupables de mauvaise gestion, il doit les priver de leurs délégations.

La vérité doit maintenant être faite définitivement sur le véritable engagement des emprunts toxiques, notamment en Seine Saint Denis.

Pour connaître cette vérité et mieux cerner les réalités et fixer les responsabilités de chacun sur ce dossier, Éric RAOULT Député UMP de Seine Saint Denis déposera le lundi 14 février une proposition de résolution visant à la création d’une commission d’enquête sur la responsabilité de la diffusion et de la contractualisation des emprunts toxiques.

 

ERIC RAOULT

Député UMP de Seine-Saint-Denis

La Seine-Saint-Denis

Conseil général : la carte Imagine R remboursée à 50%, c’est fini!!

Mauvaise surprise pour les collégiens non boursiers, les lycéens et les étudiants de Seine-Saint-Denis quelques jours avant le début des vacances d’été. Le Conseil général de Seine-Saint-Denis a décidé de ne plus rembourser à hauteur de 50% la Carte Imagine R des jeunes du département à partir de la rentrée 2010-2011. Au total, plusieurs millions d’euros récupérés par le Conseil général sur le dos des jeunes et de leur famille !

Cela en dépit des répétitives augmentation d’impôts (+30% depuis 2004) et après avoir fait voter un budget illégal à plusieurs reprises (voir article du blog Ludovic TORO, Président du groupe d’opposition au CG).

M. Bartolone, rendez-nous notre argent!!