Stains

Tribune 7 jours à Stains : septembre 2018

Retour sur ces 2 mois d’été

Ces 2 mois de vacances auront vu l’avancée de nombreux chantiers par Plaine commune. En tant qu’élu y représentant Stains, je n’ai eu de cesse d’interpeller Patrick Braouezec pour l’état de nos rues. Mes appels ont porté leurs fruits, notamment rue Francis Auffray ou les ruelles des quartiers de l’Avenir, du Globe et du Maroc.

D’autre part, j’ai une pensée solidaire pour ceux qui ont subi les inondations suite aux orages.

Comme toutes les villes, Stains a proposé des vacances aux enfants. J’ai soutenu l’action que je veux renforcer en proposant, comme à Saint-Denis, des séjours familiaux qui resserrent ce lien précieux.

L’été aura été marqué par la victoire française à la coupe du monde, même si je ne m’explique toujours pas la disparition de notre drapeau en mairie le jour de la finale, mais également par la fermeture brutale de la piscine, à l’image de ce que je dénonce régulièrement.

Pourquoi évoquer des « problèmes techniques » et attendre les révélations du blog « Alternative stanoise » pour avouer un manque de personnel ? Pourquoi parler du Gouvernement alors que les raisons internes sont plus fortes ? Pour les Stanois qui voulaient profiter de la piscine à 1€, c’est regrettable mais pourquoi mentir? Parce qu’il fallait cacher l’ambiance déplorable en Mairie et l’incompétence de certains.

Je continuerai à dévoiler ces mensonges qui étouffent les Stanois, les agents municipaux et même au sein de la Majorité qui se fissure : en juin, démission du 1er adjoint, concentration des pouvoirs entre le maire et les élus communistes, pas de délégation sur la sécurité, ni à l’urbanisme alors que les squats de halls, les trafics ont libre cours, que les marchands de sommeil s’enrichissent. Une ambiance que les terrasses citoyennes n’auront pas réussi à calmer…

Avec l’équipe Stains pour tous, je suis à votre disposition. N’hésitez pas à nous interpeller lorsque nous nous rencontrons, comme au Forum des associations ce samedi. Nous sommes là afin que Stains s’améliore et qu’elle devienne juste et agréable à vivre.

Pour cette nouvelle année scolaire, souhaitons aux jeunes la réussite et qu’ils nous rendent fiers d’eux, comme la plupart savent le faire.

Bonne rentrée à tous !

Julien Mugerin

Publicités
Plaine Commune, Stains

Plaine Commune : Démocratie 0, complaisance et hypocrisie.

La fin justifie les moyens. Cela pourrait être la devise de notre communauté d’agglomération qui a élu hier son bureau politique.

A la séance qui se tenait dans les sous-sols du Stade de France, et qui a vu la réélection du communiste Patrick BRAOUEZEC à sa tête, le jeu balançait entre compromis et compromission.

Pas de courage politique pour cette assemblée qui s’abstient lourdement lorsque le vote est secret, et se met à genou lorsque le vote est public, à main levée : j’ai été LE SEUL à m’abstenir sur le vote des commissions et les indemnités des élus !!! Pas de comparaison possible avec l’élection à bulletin secret de Monsieur Braouezec par 57 voix sur 72. Quel courage !

Lorsque l’on est élu, on reçoit un mandat des électeurs : le vote à bulletin secret ne devrait donc pas exister. Déni de démocratie à Plaine commune d’autant plus grave que les élus communautaires ne sont pas élus au suffrage universel direct et indépendant.

Dur pour les villes de droite et du centre, d’entrer dans un rapport de force contre la gestion de gauche d’une communauté d’agglomération où la majorité des villes sont tenues par la gauche. Dur pour cette majorité, de faire sans les villes de droite, sans lesquelles Plaine Commune s’affaiblirait.

Seul moment intense de la soirée, le discours du Président du groupe « Centre, Droite Républicaine et Indépendants », toutefois Vice-Président de Plaine Co, Patrice Konieczni, qui a rappelé la large victoire de la droite dans le département, une claque pour le Président Hollande et la majorité du Conseil Général PS de la Seine-Saint-Denis.

A suivre…photo (2)

Saint-Denis

Retour sur les voeux de l’UMP Saint-Denis à la population

36520_10151376805494127_1549226824_n

Un véritable succès que ces vœux de l’UMP Saint-Denis! La convivialité était au rendez-vous!

Ils étaient plus d’une soixantaine à venir partager une galette et parler de l’avenir de la Ville de Saint-Denis à l’Hôtel de Ville. Philippe DALLIER, Sénateur-Maire des Pavillons sous bois et Éric RAOULT, Maire du Raincy et Président de l’UMP 93 nous ont rejoint pour nous adresser leurs voeux et un message qui est bien passé.

En substance, j’ai invité les militants de l’UMP à un devoir de mémoire en direction de tous les Dionysiens qui consistera à leur rappeler le bilan calamiteux et le double-langage de la majorité de Didier PAILLARD, la co-responsabilité de ce bilan de Georges SALI (socialiste) qui veut se faire une nouvelle virginité, et l’irresponsabilité de Mathieu HANOTIN (PS) dans son scandale des cartes de vœux envoyées à l’ensemble de la population aux frais du contribuable (+ de 30 000 euros en affranchissement tout de même!).

J’ai également lancé un appel à la population à se rassembler pour construire un projet pour une ville plus belle, plus sûre, plus juste, plus propre.

C’est à cette condition que nous l’emporterons en 2014!

Saint-Denis

Le Velcom enterré, une veste pour Plaine Co’, comme prévu !!

Il aura fallu 3 ans d’échec, 2 suspensions, pas loin de 1000  vélos abimés ou volés des centaines de milliers d’euros pris dans la poche du contribuable et des dizaines de stations vandalisées pour que Plaine Commune prenne enfin la décision de mettre un terme au bide du vélo communautaire.

Le 12 juillet dernier les élus du conseil de Plaine Commune ont définitivement enterré le vélo en libre service.

En plus de l’incivisme qui lui a donné son coup de grâce, c’est bien l’erreur de stratégie économique qui est à la base de ce fiasco que nous étions nombreux à prédire dès le départ : mauvaise implantation des stations, besoin inexistant d’un tel service, système de paiement contraignant, inadaptation aux populations de notre territoire…

Selon des chiffres communiqués l’an passé par Plaine Commune seules 80 personnes (à tout casser) se seraient donné la peine de prendre un abonnement Velcom soit même pas le nombre d’élus de Plaine Co et de la Ville de Saint-Denis additionnés !!

Par un communiqué lapidaire on apprend que ces abonnés se verront heureusement rembourser de la prestation à laquelle ils n’ont finalement pas eu droit.

Au lieu de lancer cette fausse bonne idée, le Président Patrick BRAOUEZEC aurait du concentrer ses efforts sur les évolutions du transport public initiées par le Président de la République Nicolas SARKOZY dans le cadre du grand Paris.

Plaine Commune devrait également aller vers une amélioration du réseau de pistes cyclables, le développement de parcours cycliste de découverte de la Ville, de la mise en place de parkings vélos aux points importants bien moins chers que le dispositif VELIGO de la région Ile de France.

Velcom, le bide de Patrick BRAOUEZEC

Pour information : http://www.velcom.fr/misc/closed.html

Saint-Denis

Les communistes et leurs amis aux abois après la victoire d’HANOTIN

Depuis que Patrick BRAOUEZEC a été battu le 17 juin dernier aux élections législatives, il flotte un air de fin de règne pour les communistes sur Saint-Denis.

A tel point que l’on voit fleurir ci et là les premiers gestes de défense des communistes se sentant menacés par le PS qu’ils ont cependant soutenu aux élections présidentielles, faisant même de la victoire de François HOLLANDE la leur.

Parmi ces gestes d’autodéfense, tels les réflexes d’un agonisant, on trouve le grand renfort de communication appelé par la mairie à coup de magazine municipal (41 pages en couleurs !!) dont la distribution en boîte aux lettres a été étendue, interview du Maire dans le Journal de Saint-Denis sur le sujet, communiqués intempestifs de Patrick BRAOUEZEC, toujours dans le JSD, etc…

Bref, jusqu’à 2014, la machine de communication de la Ville tournera à plein régime pour rendre hommage aux actions de la municipalité, vendre le bilan des communistes & co et vilipender notre fameux député comme un vilain petit canard, lui accordant bien moins d’indulgence qu’à BRAOUEZEC qui n’en méritait aucune.

Même son stationnement fait l’objet d’un encart dans le JSD sous la forme de témoignages évidemment anonymes et citoyens tandis que d’autres adjoints ou conseillers généraux peuvent apparemment continuer à stationner sur les trottoirs ou sur des parkings qui n’en sont pas…

Au lieu de gesticulations qui reflètent un manque de confiance ou la conscience d’un manque, il serait bon que la municipalité se retrousse les manches et agisse pour améliorer le cadre de vie de nos concitoyens : agir pour la sécurité, renforcer l’emploi en menant de véritables négociations avec les entreprises présentes sur notre territoire, construire notre ville de manière cohérente et en tirant les leçons des erreurs du passé, se battre pour un commerce de qualité et varié, défendre le Grand Paris initié par le Président Nicolas SARKOZY et lancer la révolution de transports, soutenir et innover en matière d’éducation, démocratiser la culture et la rendre aux habitants. Tout simplement nous rendre fiers de cette ville qui le mérite.

Il serait bon également de trouver la municipalités à nos côtés, non seulement pour dénoncer les méthodes de stationnement de Matthieu HANOTIN, mais surtout son soutien au Gouvernement AYRAULT qui dans son discours de politique générale n’a rien annoncé de concret pour les quartiers populaires malgré leur besoin d’un second plan de rénovation urbaine après 10 ans d’efforts et d’investissement des Gouvernements de Jacques CHIRAC et Nicolas SARKOZY, qui prévoit des augmentations d’impôts qui ne toucheront pas seulement les plus aisés mais aussi les classes moyennes et populaires, qui veut instaurer le Droit de vote pour les résidents étrangers en violation de la conception française de la citoyenneté qui doit être conditionnée à la nationalité ou encore dont tant les cadeaux électoraux que l’absence de rigueur dans les dépenses budgétaires mettent en danger l’équilibre économique et financier de notre pays.

Au lieu de s’inquiéter de leur propre avenir à Saint-Denis, les communistes et leurs amis devraient se préoccuper de celui des Dionysiens.

Saint-Denis

Législatives à Saint-Denis : communiqué de presse

Malgré le symbole historique que représente la défaite de Braouezec, rien ne changera !

A l’UMP 2 ans pour donner une nouvelle impulsion à Saint-Denis

 

La défaite de Patrick BRAOUEZEC est historique : pour la première fois depuis qu’il existe le communisme perd une élection majeure à Saint-Denis ! La maison coco est ébranlée et l’UMP ne peut que s’en satisfaire.

Tout en saluant la victoire de Mathieu HANOTIN, Julien MUGERIN reste cependant persuadé que rien ne changera pour les Dionysiens : comme depuis sa victoire en 2008, il n’y aura que plus de communication, de brassage de vent pour donner l’impression d’une action. Sécurité, propreté, respect des valeurs républicaines, danger du communautarisme, etc : RIEN NE CHANGERA.

L’UMP Saint-Denis, dont la position était le vote blanc pour le 2nd tour, prend acte du choix des électeurs et remercie les 1275 personnes qui ont voté pour son candidat au 1er tour. Vous avez eu raison de nous faire confiance !

Dès aujourd’hui, avec tous ceux qui le souhaitent nous allons construire une opposition ferme aux forces qui veulent que rien ne change et nous mettons en route pour proposer un projet pour les élections municipales de 2014. Sous une forme qui reste à définir, nous voulons être la solution pour la majorité silencieuse de Saint-Denis, pour ceux qui auront été déçus par les 80 ans de communisme et les gesticulations du PS.

Il faudra compter sur nous !