Tribune du 7 jours à Stains : novembre 2017

Azzedine TAÏBI, bientôt Molière du meilleur acteur dans :

                           « Beaucoup de bruit pour rien ».

Vous avez été nombreux à vous être étonnés de la vente aux enchères des équipements municipaux organisée le 28 octobre par le Maire. En réalité, ce n’était qu’un simulacre, un spectacle entre amis.

Certes, nous reconnaissons que les collectivités se retrouvent face à de nombreuses incertitudes vis-à-vis du traitement qui leur est réservé concernant leur financement (exonération de la taxe d’habitation pour 80% des foyers, baisse en politique de la ville, etc.). Mais au lieu de ce « coup d’éclat » dans la presse, nous aurions préféré, des actions plus crédibles, des mesures d’économie tout en améliorant le service public.

En effet, M. Taïbi se disqualifie lorsque l’on voit sa façon de gérer la ville au quotidien : une gestion partisane en proie au copinage et au mensonge extrêmement coûteuse. Notre groupe propose de stopper l’envoi de l’argent de Stains à l’étranger, de faire la chasse au gaspillage (campagnes médiatiques, banderoles, etc), ou encore de mettre enfin en place une mixité sociale.

Ce n’est pas faire preuve de racisme que d’observer que Stains concentre sur son territoire une population en forte difficulté sociale. Or au lieu de tenter d’attirer une nouvelle population pour rééquilibrer notre ville, la municipalité cultive cet entre-soi, n’élevant personne en requérant toujours plus de social quitte à ghettoïser Stains. Cela nous fait mal lorsque nous entendons dire « dès que j’en ai les moyens, je pars de Stains. » ou bien lisons dans le Parisien que la ville se classe 303e sur 385 villes où il fait bon vivre en Ile-de-France.

Soulignons enfin, que le rôle de « passeur de mémoire » ne va pas au Maire : absence du drapeau français à la commémoration du 11 novembre, erreur sur la date de l’Armistice signé le « 11 novembre 1914 », travestissement de l’Histoire dans ses discours. Mais surtout comment comprendre le silence total sur le travail des élèves du collège Joliot-Curie restitué pour le Concours National de la Résistance et de la Déportation 2016-2017 qui se sont distingués par un double prix, à la fois à l’échelle académique ET au niveau national. Étrange quand M. Taïbi en Rhapsode clame que la jeunesse est priorité municipale…

Marie-Claude GOUREAU

Publicités

A propos julienmugerin

Chef de l'opposition municipale à Stains, je me bats avec mon équipe pour une ville belle, sûre et à vivre.
Cet article, publié dans Stains, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s