Mon allocution au Conseil municipal sur la dénomination de nouvelles rues à Stains

Monsieur le Maire,
Nous n’avons rien contre des noms de rues donnés à des personnalités communistes, mais chacun se rendra compte que sur les 6 nouvelles dénominations de rues, 4 sont réservées à des personnalités marxistes et une en était très proche mais également membre du FLN*.
A un moment, on ne peut que dire que trop c’est trop. On veut de la diversité, des noms qui rassemblent, tous les stanois. Il nous faut des figures en lesquelles chacun se reconnaîtra et qui dépassent tous les partis, les idéologies. Le seul critère pour qu’une rue de Stains porte le nom d’une personnalité devrait être l’exemplarité. 
N’y voyez là aucun anti-communisme primaire. Nous serions particulièrement fiers que Louis Pierna ait une rue à son nom. Mais la richesse nait de la diversité : 5 rues sur 6, sans compter les précédentes dénominations, c’est beaucoup. Je sais que vous avez du mal avec les opinions différentes de la vôtre. Mais si être communiste c’est être contre la propriété privée, la ville de Stains n’est pas non plus la propriété de votre équipe. Oui vous vous comportez en propriétaire terrien, en petit prince qui se donne le droit de nommer les choses comme bon lui semble. Votre volonté c’est d’enfermer la Ville et ses habitants dans votre pensée.
Vous choisissez de tout politiser, la vie associative conditionnée à de bonnes relations avec la municipalité, les personnes que vous décidez d’aider, y compris en cas d’expulsion locative, les noms de nos rues et même les cérémonies patriotiques que vous inondez par vos discours politiques alors que le public vient seulement rendre hommage aux morts pour la France. Ce n’est pas le lieu de parler capitalisme, de montée du Front national, de la Palestine ou de l’opposition municipale. C’est encore moins le moment de mettre un autre drapeau que le drapeau Français sur l’affiche invitant à une cérémonie d’hommage aux personnes ayant donné leur vie pour la France. Cette affiche était une faute lourde. Vous avez piétiné la France et déshonoré votre fonction par votre manque de patriotisme.
Je dis que vous vous comportez en petit prince mais non en réalité : c’est en dictateur que vous vous comportez. Une douce dictature qui n’emploie ni arme, ni prison, mais une dictature tout de même, au sens d’un régime qui vous ordonne quoi dire, avec qui parler, où aller, quoi penser. Cela s’est appliqué à nous, opposition mais s’applique également aux Stanois.
Lors de votre discours à l’occasion de la cérémonie du 8 mai, vous avez fait une litanie des communistes engagés à la libération, en ne citant qu’une seule fois le Général de Gaulle. Ce qui est déjà un progrès par rapport aux années précédentes. Je tiens à vous préciser, là encore, que nous avons le plus grand respect pour l’engagement des communistes qui ont été incontournables dans la Libération de notre pays, mais contrairement à vous, nous en avons pour tous les résistants quels qu’aient été leurs convictions, leurs raisons. Et nous en avons encore plus pour celui qui a été le chef de la France Libre : le général de gaulle. Rendez lui hommage à la hauteur de l’homme qu’il a été !
Vous avez le syndrome du parti qui se sait en voie de disparition et qui veut absolument laisser une trace. Mais rassurez-vous, le mauvais état de la ville, les chances que nous laissons passer, le laissez-aller, voilà quelle sera votre trace.
Les gens n’en peuvent plus de votre emprise qui étouffe, qui divise, qui oblige. Même les catégories que vous faites et que vous vous croyez acquises veulent de l’air. Alors ces rues vous les baptiserez,  sans nous d’ailleurs. Mais laissez les stanois respirer, de l’air !

*Rosa Luxembourg, Jean-Paul Sartre, Jack London, Madeleine Riffaut, Franzt Canon et… Rosa Parks. 

Publicités

A propos julienmugerin

Chef de l'opposition municipale à Stains, je me bats avec mon équipe pour une ville belle, sûre et à vivre.
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mon allocution au Conseil municipal sur la dénomination de nouvelles rues à Stains

  1. Vary Francis dit :

    Belle intervention, le Parti communiste à mesure de sa perte d’influence se radicalise tel un mouvement sectaire en fin de course.
    Bon courage aux Stanois,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s