Stains

Notre tribune du mois d’août du 7 jours à Stains

Allons enfants de la patrie !
C’est un dur été que vient de traverser la France. Frappée sur son territoire, le jour de la fête nationale, dans son patrimoine génétique, l’église catholique, dans ses valeurs, la liberté. Son sang a été versé, des familles ont été décimées, des vies ont été ôtées.

Mais désormais, pleurer ne suffit plus. Les hommages, l’union nationale, les discours officiels d’émotion, tous ces rassemblements qui nous ont touchés et montré le meilleur visage du pays sont devenus trop peu : maintenant la France est en guerre. Il faut agir, ici et très vite.

On ne connait aucun précédent à cette guerre qui nous est déclarée : notre ennemi n’est pas de l’autre côté de la frontière. Notre ennemi n’est pas un étranger mais un fils de la Nation qui a été nourri au sein de la République. L’ennemi a une religion, un Islam détourné, mais l’Islam n’est pas l’ennemi. Je suis heureux des gestes de fraternité de nombreux musulmans suite à l’assassinat du Père Jacques Hamel.

Certes l’Islam pose question sur sa place en France mais il s’agit là d’un tout autre sujet. Il ne doit y avoir aucun amalgame entre terrorisme, guerre à mener sans merci et place de l’Islam en France, véritable défi pour la République.

Face aux extrémistes, nous devons nous donner les moyens de protéger nos enfants. Des centres de rétention préventive et pénitentiaires pour terroristes doivent être ouverts. Les budgets des armées doivent être augmentés. Les services de renseignements doivent obtenir les moyens pour l’identification et la capture des individus dangereux. Il faut consulter les Français par référendum sur le rétablissement du service militaire qui inculquait tant de valeurs aux jeunes. Autant de mesures qui doivent être prises par le Gouvernement et par l’Europe. Le Président Hollande n’y étant pas prêt, il faudra une alternance en 2017.

Individuellement, j’encourage tous ceux qui le souhaitent à s’engager dans la réserve militaire pour participer à la protection de nos populations. Comme un signe fort de soutien à la patrie en guerre, chacun peut également accrocher à sa fenêtre le drapeau tricolore.

A Stains, la politique de la jeunesse, et d’éducation doit s’axer autour des symboles patriotiques français, des valeurs de la République et de l’histoire de notre pays afin d’intégrer chaque jeune stanois dans l’identité française. Plus que jamais, la France doit être chevillée au cœur de nos enfants par des moyens que seuls les professionnels de l’enfance de notre ville peuvent trouver.

Les ornements de notre ville doivent être épurés de toute autre identification, aucun autre drapeau que le bleu blanc rouge et celui de l’Union européenne ne pouvant avoir de place.

Voilà les valeurs qui animent les élus STAINS POUR TOUS depuis le début du mandat : nous les défendrons avec d’autant plus de force y compris face à une Justice qui fait le choix de l’affaiblissement de l’autorité de l’Etat.

En temps de guerre c’est aussi sur le symbole et la fierté qu’une victoire se joue. Sous l’occupation, en 39-45, c’est en chantant la Marseillaise ou en accrochant un drapeau que certains sont devenus des héros. Qu’en cette période troublée que chacun s’inspire de ces héros.

Julien MUGERIN et les élus du groupe Stains pour tous

Contactez-nous sur les réseaux sociaux et au 06 85 55 88 96.

L’actu stanoise sur http://www.stainspourtous.fr et http://www.julienmugerin.fr

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s