Pour un RSA solidaire à Stains

Vœu du groupe Stains pour tous pour un RSA Solidaire. Présenté au conseil municipal du 7 avril 2016 par Sylvie Jeannot.

 

Si vous êtes d’accord avec ce vœu envoyez OUI par sms au 07 85 55 88 96 (coût d’un sms normal)

Combien de salles d’attente de praticiens voient passer des séniors profondément seuls ? Combien de professionnels de tous métiers savent qu’ils seront les seuls êtres humains avec lesquels leurs clients auront une conversation dans la journée ? Combien de demandeurs d’emploi livrés à leur triste sort ? Combien d’allocataires du RSA se demandent à quoi ils servent ? Comment accepter l’isolement, dans une ville de 36 000 habitants où l’on vit si proches les uns des autres ?

Voilà les interrogations qui nous ont poussés à chercher comment construire des ponts entre les différents publics en besoin.

Avant que la Sécurité sociale ne voit le jour sous l’impulsion du Général de Gaulle au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la famille et l’Eglise étaient les ultimes secours pour les plus démunis, les anciens, les malades, etc…

Ces secours se sont réduits au fur et à mesure de la modernité. L’individualisme a poussé chacun à se concentrer sur son noyau familial en négligeant parfois les proches, anciens ou malades. Des activités professionnelles prenantes, un besoin d’épanouissement personnel exacerbé, l’éclatement géographique du clan familial mais également un certain culte de la beauté et de la réussite sociale ont créé l’isolement des plus vulnérables.

Si beaucoup de séniors ou de personnes porteuses de handicap font appel aux services de la Ville ou à des associations, la solitude reste malgré tout un poids pour les personnes fragilisées.

Les allocataires du Revenu de Solidarité Active (RSA) mis en place sous Nicolas Sarkozy, sont obligés de signer régulièrement un contrat d’insertion afin de faire le point sur leurs objectifs professionnels et leurs recherches d’emploi.

Mais la réalité du terrain ne permet pas le suivi efficace dont ils ont besoin. Rester longtemps sans activité, c’est prendre le risque de ne plus savoir faire. C’est le début de l’exclusion qui accable, démotive et désespère. C’est la tentation de tenir son allocation pour acquise, comme un droit, un dû alors qu’en réalité elle impose des devoirs : celui de rendre des comptes sur sa recherche d’emploi et celui de limiter cette prestation dans le temps, conscient du poids financier sur la collectivité.

Et pourquoi ne pas faire coïncider les besoins de ces 2 publics : d’un côté, ceux qui ont du temps et ont besoin d’une activité pour se sentir utile dans l’attente de trouver du travail, et de l’autre des personnes isolées qui ont simplement besoin d’une oreille attentive, d’une main tendue pour garder le contact ? Cela ne nécessite aucun diplôme, ni compétence particulière : juste un peu d’humanité dont chacun de nous est doté.

La Solidarité est une valeur fondamentale de notre pays. Elle se retrouve dans la devise de la France, « Liberté, Egalité, Fraternité ». Elle constitue le ciment d’une Nation refusant de laisser quiconque au bord du chemin. L’Etat providence permet à chacun de trouver sa place dans le pays et de vivre décemment avec des Droits et des Devoirs. 

 Pour que le social laisse place à la Solidarité, proposons sur la base du volontariat aux allocataires du RSA d’accompagner les anciens isolés, de leur donner l’attention et la dignité à laquelle ils ont droit à la fin de leurs jours mais dont la vie moderne les a privés. 

Proposons-leur d’entrer en contact avec des familles d’enfants autistes, de parents Alzheimer afin de leur permettre de respirer un instant. Proposons-leur s’ils le souhaitent de simplement rendre visite, accompagner aux rendez-vous médicaux, d’aider pour les besoins de tous les jours. Proposons-leur, sur la base du volontariat de donner quelques heures de leur temps au service des plus vulnérables pour que le RSA soit bien plus qu’un revenu minimum.

Si vous êtes d’accord avec ce vœu envoyez OUI par sms au 07 85 55 88 96 (coût d’un sms normal)

Publicités

A propos julienmugerin

Chef de l'opposition municipale à Stains, je me bats avec mon équipe pour une ville belle, sûre et à vivre.
Cet article, publié dans Stains, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s