Rythmes scolaires : Montreuil veut reporter la réforme

Article du Parisien 93 de ce jour

« LA RÉFORME des rythmes scolaires déchaîne toujours autant les passions. Patrice Bessac, le maire (Front de gauche) de Montreuil a eu l’occasion de s’en apercevoir samedi, à l’occasion d’une réunion de concertation à laquelle ont participé près de 250 parents et enseignants. Et l’édile aura fort à faire pour parvenir à trouver un consensus entre toutes les parties.

Patrice Bessac est un homme prudent. Mettre en place un tel changement dans l’organisation scolaire nécessite du temps. Il compte ainsi demander, cette semaine, un report à Benoît Hamon, le ministre de l’Education nationale. « Cette réforme n’est pas aboutie et se présente comme un vrai casse-tête pour les maires », souligne-t-il. Il propose d’ailleurs à ceux qui le veulent de l’accompagner en car jusqu’au ministère.

En attendant, il faut tout de même remettre à l’inspection, avant le 6 juin au plus tard, les pistes pour l’application de la loi dès la rentrée prochaine. Afin de rassurer tout le monde, Belaïde Bedreddine, adjoint (PC) à la petite enfance, n’a pas hésité à affirmer que, s’il le faut, la municipalité sera « prête à la rentrée 2014 ». Les différents scénarios horaires ont été présentés au public avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Celui qui pourrait emporter l’adhésion de plus grand nombre serait le principe de deux demi-journées consacrées aux activités, une par secteur de la ville qui serait donc divisée en deux. Cette solution offre deux avantages : un temps de trois heures qui permettrait de mener sérieusement une séance de natation, théâtre, musique… et une meilleure répartition des enfants dans les équipements de la commune. Pour autant, le maire refuse de se positionner. « Un comité de pilotage rassemblant tous les acteurs va être mis en place la semaine prochaine, et c’est avec lui que nous déciderons de la meilleure solution possible », détaille-t-il.

Reste que peu d’habitants sont convaincus par la semaine de quatre jours et demi, avec école le mercredi matin — qui avait pourtant été appliquée à Montreuil juste avant les quatre jours de l’époque Sarkozy. « Le mercredi, mon fils en a besoin pour se reposer, insiste Valérie. Quel est l’intérêt de changer les rythmes ? » D’autres parents s’interrogent sur la complexité de la réforme. « Chaque ville s’organise différemment, on n’y comprend plus rien, râle Séverine. Et puis, les horaires, c’est une chose, mais qu’en est-il du contenu ? »

Alain, lui, est enseignant. La réforme, il n’en veut pas et estime, surtout dans le département, que l’urgence est ailleurs. « On ne veut pas plus d’école, on veut juste une meilleure école avec des professeurs dans chaque classe », tonne-t-il. D’autres n’hésitent pas à refuser la loi. « Personne ne veut de cette réforme, il faut donc entrer en résistance, insiste Franck, père de famille. Si le maire est vraiment Front de gauche, il doit avoir une position plus radicale, et refuser tout net de l’appliquer. » Enfin Valérie, maman d’une petite fille, s’inquiète également d’une concertation spectacle. « On avait déjà répondu à un questionnaire l’année dernière sans que les réponses ne soient prises en compte, s’insurge-t-elle. Qu’est ce qui nous fait croire que ce sera différent cette fois-ci ? »

S.T. »

Publicités

A propos julienmugerin

Chef de l'opposition municipale à Stains, je me bats avec mon équipe pour une ville belle, sûre et à vivre.
Cet article, publié dans La Seine-Saint-Denis, Stains, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s