Stains

Tribune des élus UMP dans le 7 jours à Stains : novembre

La Démocratie selon la Beaumale : une opposition muselée.

Michel BEAUMALE nous l’a montré une fois de plus, la Démocratie, c’est quand ça l’arrange.

Ayant été directement mis en cause dans une missive du Maire, les élus UMP avons à notre tour réclamé un droit de réponse qui nous a été refusé. Ainsi, en Démocratie version Beaumale, celui qui a le dernier mot a toujours raison, y compris lorsque l’un des interlocuteurs est forcé à se taire.

En effet, dans la tribune de la précédente édition du 7 jours à Stains, le Groupe UMP au Conseil Municipal évoquait les augmentations d’impôts phénoménales qui ont si durement frappé les Stanois depuis l’élection de Michel BEAUMALE. En comparant le chiffre de 50% d’augmentation d’impôts entre 2001 et 2011 aux baisses d’investissement de la commune, je ne faisais que citer des chiffres que tout un chacun peut trouver sur différentes sources, notamment, le Ministère de l’Economie et des finances et surtout sa propre feuille d’imposition.

Je persiste et signe puisque la maladie est contagieuse : le Conseil général dont Azzedine TAIBI est Vice-Président a lui aussi augmenté l’imposition des foyers stanois, doublant le montant des taxes foncières et augmentant l’ensemble des taxes de 95% depuis 2004. Décidément, nos élus, qu’ils siègent au niveau communal ou départemental ne savent que taper dans nos porte-monnaie.

Furieux d’être confronté à une opposition musclée, le Maire s’est rapidement arrogé un droit de réponse dans l’édition du 7 jours à Stains de la semaine suivante. Confus et à la limite du hors sujet, allant même jusqu’à parler du Gouvernement et de l’écotaxe en Bretagne, sujet bien lointain du matraquage fiscal et du quotidien des Stanois, le Maire imposait sa vérité dans un article bardé de jaune fluo. Notre réponse, a elle été éconduite par le 7 jours à Stains dont le Directeur de publication n’est autre que… Michel BEAUMALE.

Après 80 ans de communisme à Stains, la majorité se croit tout permis. Après 80 ans de communisme, la Majorité n’accorde pas ses droits à l’opposition au mépris des règles les plus basiques de la Démocratie. Au bout de 80 ans, pour le communisme, le débat d’opinions ce n’est qu’entre copains de même opinion. Après 80 ans, le communisme à bout de souffle, ne fait plus rêver, ne rêve plus, et ne trouve, pour garder le pouvoir, que le musèlement.

Ces méthodes ont assez duré. Les Stanois doivent se réveiller et prendre conscience de la médiocrité de la gestion communale. Certaines villes qui nous entourent ont pris la décision de changer de cap et leurs habitants vivent mieux.

Ne nous résignons pas. N’attendons pas. N’acceptons plus ces constats sur la violence, l’abandon, le nivellement, les conditions de vie que l’on conclue trop souvent par « mais bon, on est à Stains ».

N’acceptons plus que les jeunes qui ont pris l’ascenseur social prennent aussi le camion de déménagement en choisissant d’aller vivre ailleurs qu’à Stains, là où la qualité de la vie est jugée meilleure. Non, non, non ne nous résignons pas !!

Aimons Stains et commençons à rêver. Imaginons Stains autrement. Soyons exigeants. Battons-nous pour être respectés.

Vous trouverez les élus UMP à vos côtés pour alimenter cette flamme, ce rêve. Et les tentatives des élus de gauche de nous faire taire n’entameront en rien l’engagement qui est le nôtre de défendre vos intérêts et vos rêves.

20131130-171721.jpg
Marie-Claude Goureau, Présidente du Groupe UMP au Conseil Municipal.

1 réflexion au sujet de “Tribune des élus UMP dans le 7 jours à Stains : novembre”

  1. Il existe une véritable fracture numérique à Stains. Depuis le 2005 France Telecom (Orange) devait installer un sous-répartiteur à Stains comme le montre le lien :

    http://www.degroupnews.com/carte-nra-adsl/ile-de-france/seine-saint-denis/stains/93072S6N.html#null

    Malheureusement, ce projet est resté dans les cartons. Cet équipement permettrait l’accès au Très-Haut-Débit aux Stanois et aux entreprises de la ville.

    L’accès au Très-Haut-Débit peut créer de nombreux emplois d’avenir. Par exemple, des sociétés audiovisuelles pourraient s’installer et proposer des postes qualifiés à nos jeunes.

    Ce dossier doit être remis sur la table !

    Cordialement,

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s