Saint-Denis

« Positif » pour la mairie, « inutile » pour l’UMP

Publié le 21.08.2012, 06h35, Le Parisien

Un an après le lancement des médiateurs de nuit, en juin 2011, à Saint-Denis, Florence Haye, adjointe au maire (PC) à la prévention de la délinquance et à la tranquillité publique, est satisfaite. « Nous avons réussi à remplir les missions que nous nous étions fixées : mettre en place une présence humaine, résoudre des conflits de voisinage, orienter les habitants en difficulté vers les services adaptés. Le bilan est positif. »

Un avis que ne partage pas Xavier Ducos-Fonfrède, chef de l’opposition UMP à la mairie. « Ces médiateurs n’ont une présence effective que de quatre heures par nuit. Je ne pense pas qu’ils soient utiles. La mairie ne privilégie que la prévention, quand il faut aussi de la répression. Pour dissuader les malfaiteurs, il faudrait plutôt installer des caméras de surveillance », estime l’élu. « Les problèmes tels que le trafic de drogue, les attroupements de personnes ivres et les nuisances sonores sont d’une telle ampleur qu’ils dépassent le cadre de la médiation, partage Samira Marquaille, la présidente de l’association Sans crier gare. Il vaudrait mieux investir dans la vidéosurveillance et renforcer la police municipale. » Les médiateurs travaillent pour un groupement d’intérêt public (GIP) regroupant la mairie, des commerces et des bailleurs. Le budget annuel s’élève à 589000 €, financé à 70% par la mairie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s