Saint-Denis

Flagrant délit de double discours à la Mairie de Saint-Denis

Cela fait plusieurs semaines que la Mairie de Saint-Denis par la voix de ces élus de gauche s’émeut de l’expulsion des habitants* de l’immeuble du 76 rue Gabriel Péri et de leur installation sur les marches de l’Hôtel de Ville. Nous apprenons dans les pages du parisien que la Mairie a finalement porté plainte contre ces mêmes personnes qui occupent l’entrée du bâtiment administratif.

Motif de ce double discours obscène employé par Florence HAYE, 1ère adjointe en charge de la tranquillité publique à Saint-Denis ? « C’est une question de responsabilité […]. S’il y a le moindre accident, le Maire peut finir devant le tribunal ». Voilà jusqu’où va l’engagement de la Mairie.

Si vous aussi vous sentez lâché(e) par le Maire et ses complices, vous savez quoi faire aux prochaines élections.

*Rappelons que ces personnes qui occupent la place du Caquet ont été délogées d’un immeuble qu’elles squattaient. A Saint-Denis, comme partout en France, la Loi doit simplement être appliquée par tous : Préfecture, Mairie et usagers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s